Acheter la Carte

€ 30,00
Acheter la Carte Jeunes

€ 10,00
Grande Course video spot 2016
Grande Course video spot
Youtube Channel
       
           
Pierra Menta
8-11/03/2017
14-17/03/2018
Adamello Ski Raid
02/04/2017
Trofeo Mezzalama
22/04/2017
Altitoy-Ternua
3-4/03/2018
Millet Tour du Rutor Extreme
23-24-25/03/2018
Patrouille des Glaciers
19/04/2018
16-22/04/2018
           

Matteo Eydallin – Damiano Lenzi, Laetitia Roux – Emelie Forsberg remportent la 32e Pierra Menta. Parade triomphale pour cette quatrième étape, dont l'ordre du jour prévoyait plus de 2000 m de dénivelé positif et plusieurs passages dans le Col de la Forclaz, où plus de 5000 spectateurs attendaient les athlètes. Une étape de poids, dans le plus pur style de La Grande Course, avec plusieurs tronçons à pieds, des arêtes hallucinantes et des descentes particulièrement spectaculaires.

Les deux équipes italiennes de l'Armée ont laissé leurs adversaires directs donner le meilleur d'eux-mêmes avant de se lancer dans un sprint qui s'est avéré payant. Une échappée qui a amené Michele Boscacci, Nadir Maguet, Damiano Lenzi et Matteo Eydallin à franchir la ligne d'arrivée du Planay en même temps. Les deux premiers engrangent ainsi à leur actif une importante victoire d'étape qui leur permet de se classer troisièmes au général, alors que cette deuxième victoire offre à Lenzi et Eydallin l'immense satisfaction de remporter le Tour de France du Ski-alpinisme, pour la quatrième fois dans sa carrière pour Eydallin et pour la troisième fois pour Lenzi, également sacré champion du monde de la spécialité. Au final, le binôme piémontais a réussi à boucler la course en 10h23'55”, avec 13'18” d'avance sur Kilian Jornet – Alexis Sevennec et 16'11” sur Michele Boscacci – Nadir Maguet. Au classement général, Filippo Barazzuol – Valentin Favre se classent quatrièmes et Bon Mardion – Gachet cinquièmes.

Emelie Forsberg et Laetitia Roux avaient aussi de quoi être heureuses puisqu'elles remportent haut la main la 32e Pierra Menta avec un chrono total de 13h18'32”, soit 18'30” d'avance sur les suissesses Jennifer Fiechter – Séverine Pont Combe. Troisièmes en 13h52'15” les françaises Axelle Mollaret – Lorna Bonnel.

Grande fête à l'arrivée pour les athlètes des catégories jeunes. Chez les Juniors, les françaises Célia Perillart Pessey – Marie Pollet Villard surclassent Florance Busch – Mallaurie Mattana  et Mélanie Ploner – Giorgia Felicetti, respectivement deuxièmes et troisièmes au classement général. Chez les hommes, victoire de Stefan Knopf – Maximilien Drion. Très bonne course aussi pour Arno Lietha – Patrick Perreten et Eddy Bouvet – Thibault Ansalmet.
 
Chez les Cadets, Aurelien Gay – Léo Besson devancent Mirko Sanelli – Alessandro Gadola et Kilian Granger – Maxime Trombert. Chez les filles, Madaline Paillard et Fanny Muffat précèdent Charlotte Iratzoquy – Clémence David et Aurélie Avanturier – Anna Folini.

Le soleil a brillé au-dessus du gotha du ski-alpinisme engagé dans la troisième étape de la Pierra Menta. En compétition, en plus des catégories adultes, les jeunes étaient aujourd'hui au rendez-vous. Le présent et l'avenir de la discipline se sont ainsi retrouvés sur des parcours techniques, aériens et physiques. Ils se sont élevés sur des montées abruptes avant de s'élancer dans des descentes vertigineuses. Le tout sur une neige croûtée qui a mis les jambes des coureurs et leur équipement à rude épreuve.
Premier coup de théâtre avant le départ. Les “Red Bull Boys” Palzer et Bonnet sont absents. Le suisse a effectivement hissé le drapeau blanc à cause d'un problème au genou. Deuxième événement perturbateur, tout comme hier, l'équipe de l'Armée Boscacci-Maguet a une nouvelle fois été contrainte de faire face à des problèmes de matériel. Deuxième dans les parties en altitude, ils ont ensuite dû céder le pas pour arriver troisièmes en fin de parcours.
 
Sur la ligne d'arrivée, la dream team Damiano Lenzi – Matteo Eydallin marque trois points sur trois et prend la tête du classement général avec 11'15” d'avance. Quatrièmes aujourd'hui, après un passage par le ruisseau pour Jornet. mais toujours deuxièmes au classement général, Kilian Jornet et Alexis Sevennec. Troisième place au général et de la journée pour Michele Boscacci et Nadir Maguet. Autres grands protagonistes de cette 32e Pierra Menta, le tandem Valentin Favre – Filippo Barazzuol, deuxièmes de l'étape et quatrièmes au général.
 
Pas de surprise chez les femmes. Emelie Forsberg – Laetitia Roux sont pratiquement assurées de terminer sur la plus haute marche du podium puisqu'elles totalisent désormais 8' d'avance sur les suissesses Fiechter et Pont Combe. Troisième place pour les italiennes Axelle Mollaret – Lorna Bonnel.
 
Comme prévu, la journée de vendredi a vu l'entrée en compétition des athlètes des catégories Cadets et Juniors, qui se sont affrontés sur des parcours très techniques quoique différents en fonction de l'âge. Chez les Juniors, les françaises Célia Perillart Pessey – Marie Pollet Villard se hissent sur la plus haute marche du podium, suivies des italiennes Melanie Ploner – Giorgia Felicetti et de Florance Buchs – Mallaurie Mattana. Chez les hommes, Stefan Knopf – Maximilien Drion remportent la première manche. Eddy Bouvet – Thibault Ansalmet et Arthur Blanc – Ellmenreich Baptiste réalisent également un très beau parcours.
 
Chez les Cadets, Aurelien Gay – Léo Besson remportent l'étape devant Kilian Granger – Maxime Trombert et Mirko Sanelli – Alessandro Gadola. Chez les filles, Madaline Paillard et Fanny Muffat devancent Charlotte Iratzoquy – Clémence David et Aurélie Avanturier – Anna Folini.

 

 

La météo a gracié la deuxième étape du Tour de France de Ski-Alpinisme. Pas de pluie donc, mais la hausse des températures et une neige très lourde ont mis à rude épreuve les jambes et le matériel des concurrents. D'autant qu'il s'agissait de boucler un itinéraire de 23 km, avec plus de 2100 m de dénivelé positif réparti sur 5 ascensions.
Dès le départ, le tandem franco-espagnol composé d'Alexis Sevennec – Kilian Jornet a essayé de forcer l'allure. Aucun problème, Damiano Lenzi – Matteo Eydallin, les deux italiens, ont réussi à tenir en respect leurs adversaires directs avant de déclencher l'assaut final et de passer sous la banderole d'arrivée en 2h43'47”. Deuxième place pour Jornet – Sevennec en 2h44'54”, suivis de Filippo Barazzuol – Valentin Favre en 2h4627”. Après avoir dû faire face à des problèmes de matériel pendant la course, les deux italiens Michelle Boscacci – Nadir sont remontés de la sixième à la quatrième place, mais les 5 minutes de pénalité pour support logistique extérieur qui leur ont été infligées les clouent à la cinquième place, derrière les jeunes Remi Bonnet – Anton Palzer.
Chez les femmes, la “reine du ski-alp” Laetitia Roux a immédiatement remis les pendules à l'heure. Après une première journée de rodage avec son excellente partenaire Emelie Forsberg, les deux femmes ont écrasé leurs adversaires en 3h00'58”. Deuxième place pour les suisses Jennifer Fiechter – Séverine Pont Combe, avec presque 8' d'écart. Troisièmes pour la deuxième journée consécutive, les championnes du monde de course en équipe Axelle Mollaret – Lorna Bonnel en 3h31'22”.

 

 

 

 

 

La nouvelle saison de La Grande Course a démarré en grandes pompes. Arêches sous la neige a un côté magique. On ne pouvait rêver plus belle carte postale pour véhiculer tout le charme du “Tour de France” du ski-alp. Aux premières lueurs de l'aube, des milliers de supporters sont montés pour assister aux exploits de leurs héros, les héros de La Grande Course.
Classement à l'appui, Damiano Lenzi – Matteo Eydallin & Séverine Pont Combe – Jennifer Fiecher ont été les meilleurs de la journée. Toujours aussi spectaculaire, la Pierra Menta a ouvert le bal de la 32e édition au meilleur de sa forme. Neige fraîche à volonté, champions de haut niveau, amateurs de ski-alp et public des grands jours, tous étaient au rendez-vous.

Au programme de la journée, 2213m de dénivelé positif répartis sur 7 montées. Plusieurs changements d'équipement et des traces parfaitement marquées qui ont exalté les qualités des chasseurs alpins Matteo Eydallin et Damiano Lenzi. Toujours en tête, toujours avec une bonne marge d'avance, les deux hommes du Colonel Marco Mosso ont remporté l'épreuve en 2h14'05” devant leurs compagnons de caserne Michele Boscacci – Nadir Maguet (2h20'35”) et le duo franco-espagnol Alexis Sevennec – Kilian Jornet (2h21'55”). Derrière eux, William Bon Mardion – Xavier Gachet et les jeunes Anton Palzer – Remi Bonnet.
 
Du côté des femmes, tous ceux qui s'attendaient à voir la super équipe Emelie Forsberg – Laetitia Roux remporter facilement l'épreuve ont dû revoir leur copie. Contre toute attente, ce sont en effet les suisses Jennifer Fiechter – Séverine Ponte Combe qui ont franchi les premières la ligne d'arrivée au Planay en 2h59'55”. Deuxième place pour la française et la suédoise (écart de 1'13”), et troisième pour les championnes du monde en équipe Axelle Mollaret – Lorna Bonnel (3h01'13”).

 


La sportiva
Comina Bureaux d'architecture Comina