ITA | FRA | ENG
NEWS



13 mars 2021


double victoire italienne aux Championnats du monde longue distance


Michele Boscacci - Davide Magnini et Alba De Silvestro - Giulia Murada, double victoire italienne aux Championnats du monde longue distance. Les athlètes de l'équipe nationale italienne, sur les neiges françaises  d'Arêches Beaufort, ont remporté le dernier titre mondial de la saison. L'épreuve de ce championnat du monde inédite, née des synergies renouvelées entre l'ISMF et La Grande Course, a été une vraie « grande course » avec 3400 mètres de dénivelé positif répartis sur 6 montées et autant de descentes.
 Au départ 38 équipes (dont 14 féminines). Au coeur des montagnes de la légendaire Pierra Menta, l'élite mondiale de la spécialité a littéralement donné spectacle. Le parcours de la course alternait des montées raides sur des pistes fermées et d'autres dans un environnement avec beaucoup de passages alpins à réaliser à pied.  Comme toujours, ce sont les descentes qui ont fait la différence. Des conditions météorologiques hivernales avec de la neige et des nuages bas ont servi de toile de fond à l'événement. Après le traditionnel départ, les équipes ont entamé la première montée au programme, près de mille mètres de dénivelé pour ce qui n'était considéré que comme l'apéritif du jour. Sur la première vraie montée, les Italiens avaient déjà pris quelques secondes à tout le monde et Davide Magnini imposait le rythme. Derrière eux, l’équipe suisse de Remi Bonnet et Werner Marti. Un peu plus loin se trouvaient les autres paires italiennes. Chez les femmes, cette première aspérité avait déjà laissé entrevoir qui pourrait lutter pour une médaille. Alba De Silvestro - Giulia Murada et Axelle Gachet-Mollaret - Lorna Bonnel ont grimpé ensemble et à la fin de la première montée, elles ont quitté le passage pratiquement au même moment. La paire Giulia Compagnoni - Katia Tomatis complétait le groupe. Dans les montées suivantes, avec les deux passages au Col de la Forcaz, à l'ombre du célèbre Grand Mont, les deux coureurs de tête Boscacci-Magnini ont essayé de forcer davantage le tempo, prenant quelques minutes d'avance sur l'équipe suisse. Pour la troisième position, il y a eu une grande bataille sportive entre les Autrichiens Jakob Herrmann et Christian Hoffmann et les Italiens Nadir Maguet et William Boffelli, avec Matteo Eydallin et Robert Antonioli en embuscade. Dans la dernière petite montée, les deux coureurs italiens gèrent leur avantage, derrière Werner et Bonnet consolident leur deuxième position, tandis que la troisième marche du podium se décide dans la dernière descente, celle qui mène à la ligne d'arrivée de Planey.
Michele Boscacci et Davide Magnini sont les nouveaux champions du monde avec un temps de 3:28'25''. Avec un peu moins de 5 minutes de retard, les Suisses Werner-Bonnet franchissent la ligne d'arrivée. Après une descente parfaite, Nadir Maguet et William Boffelli montent sur la troisième marche du podium avec un temps de 3:33'32''. Les Autrichiens sont quatrièmes et Antonioli-Eydallin, encore des Italiens, cinquièmes.
Chez les femmes, dans la deuxième montée, les Italiennes ont dépassé les deux Françaises, mais De Silvestro -Murada dans leur longue chevauchée ont aussi repris leurs coéquipières Mara Martini et Ilaria Veronese.
Alba De Silvestro et Giulia Murada remportent le titre mondial avec un temps de 4:15'08'' tandis que Martini et Veronese sont deuxièmes avec un retard de 3'50''. Le podium mondial est complété par Axelle Gachet-Mollaret et Lorna Bonnel. L'équipe suédoise de Tove Alexandersson et Fanny Borgström-Fanny est quatrième tandis que Giulia Compagnoni et Katia Tomatis sont cinquièmes.








Technical Sponsor
Buff Comina Architecture  International Ski Mountaineering Federation



Copyright © 2019 La Grande Course - Privacy